Accrochée aux flancs du jebel Dersa, cette belle cité arabo-andalouse domine la vallée fertile de l’oued Martil. Derrière ses imposants remparts, Tétouan abrite une grande médina clairsemée de terrasses et jardins au charme simple. Le dédale de ses ruelles sinueuses contraste à merveille avec l’architecture hispano-mauresque de la ville-nouvelle. Fière de son histoire et de son artisanat florissant, la cité blanche mérite que l’on s’y attarde.

VISITER LA MEDINA DE TETOUAN

Commencez la promenade par la Place Hassan II, sur laquelle trône l’ancien palais du khalifat de Tétouan (Dar El Makhzen). Cette immense esplanade est la plus animée de la ville.

Les souks sont à deux pas : prenez la rue Mexuar et enfoncez-vous dans la médina. On s’égare avec plaisir au fil des ruelles et des arcades, dans une atmosphère mystérieuse et envoûtante. Vous vous repèrerez facilement dans les souks, chaque rue est consacrée à une activité artisanale ou commerciale particulière : dinandiers, ébénistes, nattiers, artisans du cuir ou marchands d’épices… Découvrez tous les secrets du savoir-faire rifain !

Près de la Place Hassan II, prenez le temps de découvrir le Mellah de Tétouan : ce vieux quartier juif abrite plusieurs boutiques traditionnelles. Parcourant les ruelles étroites vous observerez de belles façades, portes et fenêtres ornées de céramiques colorées et d’élégantes ferronneries. (Depuis la Place Hassan II prenez la rue de la Luneta).

UN ARTISANAT FLORISSANT
Amateurs d’art et d’esthétique, ne manquez surtout pas la visite de l’école artisanale de Tétouan. Différents métiers y sont enseignés, notamment le travail du cuir, du bois, de la céramique, du tissu et de la laine. Familiarisez-vous avec l’artisanat de la région, vous saurez alors exactement quoi ramener dans vos valises ! (Depuis la place Hassan II, prenez la rue Ach Ahmed Torrès et continuez tout droit jusqu’à la porte Est de la médina, Bab el Okla).

L’ARCHITECTURE COLONIALE ESPAGNOLE À TETOUAN
Au cœur de la ville-nouvelle, laissez-vous surprendre par ces balcons imposants, ces fenêtres et ces portes démesurées serties de fer forgé : tout rappelle aux yeux du voyageur les couleurs de l’Andalousie. Bâti sur la montagne pelée, ce quartier offre un beau panorama sur la montagne et sur les contreforts du Rif.

  • L’avenue Mohammed V, qui relie la Place Hassan II à celle de Moulay Idriss, est bordée d’édifices surprenants : les façades colorées et les loggias, qui datent du début XXème, témoignent avec élégance du passé espagnol de Tétouan. Une promenade très agréable, qui vous conduira jusqu’à la superbe mosquée Hassan II.
  • Le musée archéologique est à visiter absolument : il recèle tous les secrets du nord-ouest marocain de la Préhistoire jusqu’au XVIIème siècle. Les galeries consacrées à l’Antiquité romaine, aux Phéniciens et à la civilisation punique sont particulièrement intéressantes. (Près de la Place Al Jalal et de l’avenue Mohamed V)

PROMENADES ET EXCURSIONS À TETOUAN

  • Ne manquez pas les ruines de la cité antique de Tamuda : le peuplement et le développement commercial de la région remonte à l’ère phénico-punique (IIIème siècle av. J-C). Le site connaissait une grande prospérité.
  • Les plages du croissant rifain : entre Tétouan et Ceuta, détendez-vous sur les sites balnéaires de Martil, de Cabo Negro, de Kabila et de Smir.
  • Le marché de Khémis El Anjra : tous les jeudis ce village s’anime et s’habille des plus belles couleurs du Rif. Un joli spectacle qui rassemble tous les paysans de la région.
  • Oued Laou : pour les randonneurs, une belle excursion vers le pays du rhomora vous attend ! Après avoir traversé la vallée du Martil, vous grimperez sur les versants du Rif : au milieu des pins, la vue plongeante sur les criques sauvages de la côte marocaine est renversante. Arrivés au village Oued Laou, profitez de sa plage et de ses ruelles pittoresques.

DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT