Tanger (en arabe Tandja), ville du nord du Maroc, chef-lieu de la province de Tanger et port d’une petite baie située dans le détroit de Gibraltar, adossée aux contreforts du Rif. Tanger est un port franc doté d’industries diverses.
Carrefour de civilisations, au croisement de la Méditerranée et de l’Océan Atlantique, Tanger étale une baie magnifique au pied de collines verdoyantes. A partir de la Kasbah, on peut visiter le palais du Sultan, où se trouvent rassemblées toutes les facettes de l’art marocain. Si vous le préférez, vous pouvez aussi flâner tout à loisir dans les ruelles de la médina, qui vous conduirons vers la terrasse qui surplombe le détroit de Gibraltar. Tout près, de multiples excursions s’offrent à vous, comme le Cap Spartel, extrême pointe de l’Afrique, non loin des fameuses grottes d’Hercule, et le Cap Malabata.

Carrefour des civilisations de par sa position stratégique, Tanger, porte d’entrée du continent Africain, a l’avantage d’observer également l’Europe, en admirant à la fois l’Atlantique et la Méditerranée.Point de jonction d’autant de destinations, Tanger était forcément prédestinée à être marquée par les vents de l’Histoire et à cet égard, on peut dire que le passage des Phéniciens, Carthaginois, Berbères, Portugais et Espagnols allait laisser des traces indélébiles avant la prise en mains de la cité par les Marocains.

Comme la plupart des villes du Royaume, Tanger la Blanche possède également sa Médina, vieille ville arabe qui abrite deux pittoresques marchés : le grand Socco et le Petit Socco (mot espagnol signifiant souk). Si le célèbre journaliste Joseph Kessel a consacré un remarquable livre «Au Grand Socco» – paru en 1952- d’illustres autres noms de la littérature (toutes tendances confondues) ont été fortement imprégnés par les couleurs et les lumières de la ville du Détroit. Plusieurs d’entre eux y ont longuement séjourné, sinon carrément élu domicile. L’animation et le grouillement du Grand Socco ont inspiré tous ceux qui, fascinés, ont regardé « (…) du matin au soir, ces marchands, acheteurs et curieux se rencontrant en plein soleil, en plein vent, parmi les oripeaux aux cent couleurs et la rumeur aux mille cris (…)».

Autre célébrité de Tanger, les jardins de la Mendoubia dont les arbres sont vieux de huit siècles; la Mosquée de Sidi Bouabid qui domine de son minaret décoré de faïences multicolores la Médina, la Place de la Kasbah avec son portique de colonnes de marbre blanc et le grand Méchouar où les pachas donnaient jadis leurs audiences. Le statut de zone internationale de libre échange dont a jouit la ville durant plusieurs années a conforté la célébrité de Tanger, devenue un passage obligé pour tout touriste désirant vraiment découvrir le Maroc.

A VISITER :

Le Grand Socco : Immense marché permanent situé à l’entrée de la Médina. Par sa position géographique et les nombreuses activités commerciales qui s’y déroulent, cette place est le point de passage le plus fréquenté de Tanger. Au Grand Socco, les paysannes sont reconnaissables à leurs chapeaux de paille décorés de pompons, ainsi qu’aux toges « fouta », les tissus blanc et rouge dont elles s’entourent.

Le Petit Socco: Sorte de placette entourée de cafés et de vieux hôtels. Dans les boutiques, les menuisiers travaillent le bois, les tailleurs confectionnent des Djellabas. Dans la partie la plus basse de la Médina, il subsiste quelques parcelles des fortifications établies par les Anglais. A l’est, une plate-forme offre une vue panoramique sur le vieux port de Tanger et sur la baie.

Le Dar el Makhzen: Cet ancien palais du sultan fut édifié sous le règne de Moulay Ismaïl et connut divers agrandissements au cours des siècles suivants. Ce palais possède de très beaux appartements revêtus de mosaïques et de plâtre sculpté, et est agrémenté d’un patio bordé de colonnes de marbre. Le bâtiment abrite aujourd’hui le musée des Arts Marocains de Tanger ainsi qu’une petite collection archéologique provenant essentiellement de Volubilis.

Place de la Kasbah: Cette place offre une vue très étendue sur la baie et sur le port de Tanger. Elle s’ouvre sur une ruelle bordée de maisons richement décorées de sculptures d’angelots, de fenêtres et de balcons multicolores.

Musée Forbes: Le musée est installé dans l’ancienne demeure du milliardaire Malcom Forbes. A partir de 1978, il a réuni cent quinze mille figurines militaires, puis, peu avant sa mort en 1990, a légué sa collection à la ville de Tanger. La célèbre Bataiile des Trois Rois constitue la pièce maîtresse du musée. La scène qui se compose de plus de six cents figurines faites à la main, dessinées, modelées et peintes par l’un des meilleurs experts mondiaux dans la fabrication des soldats de plomb, Edward Suren.

Café Hafa ou café des Tilleuls: Situé à quelques centaines de mètres du musée Malcom Forbes, ce café dont la plupart des tables sont installées sur de petites terrasses, offre une vue abrupte sur la mer. Accroché à la colline, au milieu des fleurs et des arbustes, le café Hafa est un havre de paix, Paul Bowles venait parfois y boire un thé à la menthe.

Grottes d’Hercule: Situées à 10 Km de Tanger, il s’agit de cavernes naturelles et calcaires dans lesquelles la mer pénètre à marée haute. Selon la mythologie grecque, c’est à l’intérieur de l’antre qu’Hercule trouva le repos après la réalisation de ses exploits.

Le Cap Spartel: est un lieu qui charme et attire tous les mordus des belles vues. Les amoureux viennent y trouver tranquillité et romantisme, les photographes y trouvent de beaux paysages à immortaliser, les romantiques y trouvent des vues magnifiques à contempler. Cap Spartel appelé également Ras Spartel est situé à 14 kilomètres de l’ouest de Tanger sur la même route qui mène aux grottes d’Hercule. Ce lieu mythique abrite un phare datant du 15 octobre 1864, ce qui donne un plus à cet endroit qui ne manque déjà pas de charme. C’est à cet endroit précis que la Méditerranée et l’Atlantique se croisent, vous ne trouverez nulle part ailleurs un site pareil. Ce lieu est tout simplement unique au monde.

DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT